Campagne Cristaline, la suite...

Publié le par Elus Verts de Sevran


Dans un billet daté du 13 février dernier, nous vous parlions de notre indignation devant la campagne publicitaire de l'eau Cristaline , publicité qui se résumait à un dénigrement systématique et insultant de l'eau du robinet.

Pendant que la municipalité, à l'initiative de nos élus, organisait un boycott ostensible de cette marque à l 'occasion d'une séance publique du Conseil municipal, les représentants de la ville au SEDIF (Michel Prin, délégué titulaire et Jean-Luc Terreyre, délégué suppléant), interpellaient André Santini, Président du SEDIF, qui jusque là n'avait pas semblé montrer une folle détermination à réagir à ces basses attaques.

André Santinii « a pris connaissance de notre indignation [...] », puis a « informé le bureau du SEDIF de notre démarche, lors de sa réunion du 16 février », qui « a décidé d'engager des poursuites judiciaires à l'encontre du groupe Neptune, propriétaire de la marque cristaline »

En étant un peu optimiste, on pourrait donc en conclure que notre démarche a participé à booster un peu l'homme au cigare, qui a donc finalement décidé de réagir.

Voir ici le courrier envoyé au SEDIF et la réponse d'André Santini.

Publié dans Actualité

Commenter cet article