Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi: encore moins d'argent pour lutter contre le chômage!

Publié le par Elus Verts de Sevran

C'est lundi dernier 5 février que les PLIE d'Ile-de-France ont été informés de l’amputation de 45% de leur budget FSE sur les 5 prochaines années. Si les Présidents et directeurs de PLIE s’attendaient à une baisse des financements FSE, ils ne s’attendaient pas à ne pas être associés à l’arbitrage national qui annonce une fermeture rapide de ces dispositifs. Etonnamment, c'est le département de Seine-Saint-Denis qui subit les plus fortes réductions, alors que d'autres, beaucoup moins touchés par le chômage et la précarité, sont nettement privilégiés.

Depuis leur création en 1990 les PLIE ont fait leurs preuves avec 43,6% en moyenne nationale de sortie du dispositif avec un retour à l'emploi ou une formation qualifiante pour les chômeurs de longue durée, les bénéficiaires du RMI, les jeunes sans qualification, les personnes handicapées et les seniors.

Les bénéficiaires de ce dispositif sont clairement ceux qui sont au départ les plus éloignés de l’emploi et ce taux de réussite n’a pu être atteint que par la spécificité des PLIE : un accompagnement spécifique de chaque bénéficiaire sur la durée (18 mois en moyenne) et en coordination de tous les services : ANPE, missions locales, collectivités territoriales. A priori donc, un dispositif qui s’intégrerait parfaitement dans l’idée des Maisons de l’Emploi proposée par le gouvernement.

Les présidents des 6 Plans Locaux pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE) de Seine-Saint-Denis, dont celui de Sevran présidé par Jean-François Baillon, organisent une conférence de presse jeudi prochain 15 février à la mairie de Pantin.

Quant à Dominique Voynet, sénatrice Verte de Seine-Saint-Denis, elle a interpellé Jean-Louis Borloo, Ministre de l'emploi et de la cohésion sociale, à travers une question écrite déposée au Sénat le vendredi 9 février.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

yazidi maria 12/03/2007 11:27

madame voinet est venu dans le quartier des courtillieres ou deux écoles sont occuper par les parents depuis un mois contre deux fermeture de classe.nous pensions que nous serions soutenues par madame voinet lors de sa comference de presse apparament se n est pas le cas .les parents f.c.p.e des deux écoles une fois de plus non pas été soutenues dans leurs actions. l ' avenir  de nos enfants est plus important à nos  yeux ,que l'assotiation des femmes médiatrices
 
 
les parents F.C.P.E
Madame Yazidi présidente du conseil local Marcel Cachin