Projet de Loi sur le Droit au Logement opposable: la réaction du DAL

Publié le par Elus Verts de Sevran


En réaction au projet de loi sur le droit au logement opposable, le DAL nous a communiqué un document, dont le seul titre « Propositions et réaction de Droit au logement: une loi d'aménagement du contingent préfectoral » montre le profond décalage entre les propositions du gouvernement et les demandes exprimées par le DAL et les sans logis. Extraits des premiers paragraphes de l'analyse générale.


« La fédération DAL a analysé le projet de loi transmis au Sénat par le gouvernement le 17 janvier, dans un contexte de mobilisations des sans logis, des mal-logés, et des jeunes frappés par la crise du logement cher. Le projet de loi est affaibli par rapport à la version remise le 9 janvier aux associations. Il ne présente pas d’intérêt pour les exclus du logement, et consiste au final en une simple réorganisation du contingent Préfectoral... De plus, il est probable que les rapporteurs vont tenter de l’affaiblir, et d’en faire alors une loi régressive,

« Elle ne peut en l’état porter le nom de Loi Abbé Pierre. Ce serait une insulte à la mémoire de celui qui a combattu toute sa vie pour loger « les plus souffrants ».

« Le projet ne contraint pas l’Etat à accroître l’offre de logements accessibles aux ménages modestes, autrement dit, l’Etat peut appliquer le dispositif sans avoir à faire évoluer sa politique du logement. Pas de contrainte, pas de progrès …. »

Vous pouvez télécharger l'intégralité de ce document (pdf 52 Ko) ici, ou bien visiter le site du DAL là: http://www.globenet.org/dal/

Publié dans Actualité

Commenter cet article