Plus de 100 licenciements chez Bema Ingénierie à Sevran

Publié le par Elus Verts de Sevran

Les salariés de l'entreprise Bema Ingénierie, située dans la zone d'activité Bernard Vergnaud, viennent d'apprendre que, sur les 98 emplois subsistant actuellement sur le site, le dernier « Plan de sauvegarde de l'emploi » prévoyait 59 licenciements supplémentaires, alors que l'entreprise comptait encore 153 salariés au mois de janvier dernier.

Filiale de l'entreprise Finuchem, un important groupe français de robotique, la société Bema Ingénierie, après avoir été cédée pour 1 euro symbolique à un particulier, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny le 4 octobre dernier.

Au grand désespoir des salariés et du comité d'entreprise et malgré les promesses faites au cours des procédures successives prévues dans le cadre du redressement judiciaire, la maison mère, le groupe Finuchem, n’a prévu d’apporter aucune contribution à ce plan de sauvegarde de l'emploi, contrairement à ce que laissait entendre ses affirmations au tribunal de commerce.

Une fois de plus, il apparait donc que les pertes réalisées par cette entreprise devraient être supportées uniquement par des fonds publics (AGS, ASSEDIC…) et par ses fournisseurs, alors que le groupe Finuchem a toujours été solvable.

Les salariés du site de Sevran sont allés manifester leur colère devant le siège parisien de la maison mère jeudi dernier 7 décembre et le comité d'entreprise, qui a fait réaliser un rapport d'expertise, compte engager à l'égard du groupe Finuchem des poursuites judiciaires pour « faire reconnaître la tromperie délibérée du CE dans le cadre de la cession ».

Tandis que toutes les énergies disponibles à Sevran (élus, service économique, mission d'animation économique) sont tournées vers la sauvegarde et le développement de l'emploi, ce nouvel épisode nous rappelle les mauvais feuilletons de Métaleurop et des « patrons voyous ».

Publié dans Economique et Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fred 20/06/2007 19:44

Bonjour, je suis un ancien employé de Bema, je vous informe que l'entreprise a été mise en liquidation le 23 mai et l'intégralité du personnel viré le 7 juin soit a l'issu du délai de 15 jours qu'a le liquidateur...En plus d'un ancien patron "voyou", un groupe Finuchem incompétent, un nouveau patron menteur, et un délégué syndical inexistant et malhônnete, c'est les salariés qui ont bien morflés....Reste une amertume....