Au Conseil Municipal du mercredi 29 novembre

Publié le par Elus Verts de Sevran

A l'ordre du jour du Conseil municipal figure entre autres le vote d'une déclaration de la municipalité sur le projet CDG Express, contre lequel les Verts, de Sevran et d'ailleurs, ont été les premiers à s'élever. C'est l'occasion de rappeler pourquoi les Verts comme la grande majorité des Sevranais n'en veulent toujours pas.

Malgré un nouvel habillage censé le rendre plus acceptable, le projet reste fondamentalement le même. Si le tunnel a disparu (sans doute plus pour des raisons financières et techniques que environnementales), les nuisances pour les riverains n'en sont pas moins importantes, au contraire.

- Le cahier des charges annonce un trajet Paris-Roissy en 20 minutes à la vitesse de 160 k/h. Ces trains devant emprunter les voies réservées jusqu'alors aux trains de marchandises, on n'ose imaginer le bruit provoqué par ces bolides toutes les 15 minutes (dans les deux sens) en plein coeur de nos villes !

- Pourquoi une liaison dédiée, qui ne servira qu'à quelques privilégiés, hommes d'affaires et touristes fortunés, au détriment des riverains qui en subiront toutes les nuisances ? Une ligne Paris-Roissy existe déjà, c'est la ligne B du RER, qui offre même des trains directs réservés aux passagers de l'aéroport.

- Un investissement annoncé de plus de 650 millions d'euros, approchant officieusement 1 milliard, qui serait soi-disant financé par les recettes à venir. Et si, comme tout le laisse prévoir, la rentabilité n'est pas au rendez-vous, c'est encore le contribuable qui devra mettre la main à la poche, comme les expériences d'Orlyval ou Eurotunnel l'ont montré.

- Est-il réellement si urgent d'investir de telles sommes dans un projet élitiste, alors que la Région Ile-de-France et le STIF peinent à trouver les fonds nécessaires à l'amélioration tant attendue de la ligne B du RER ?

- Ce projet instaure une ségrégation dans les transports en commun: les riches dans le CDG Express, le peuple dans le RER, pour ne pas « ternir le rayonnement international de Paris et de l'Ile-de-France » (extrait de la présentation du GIE CDG Express en novembre 2005).

Publié dans Au Conseil Municipal

Commenter cet article