La tentation sécuritaire

Publié le par Elus Verts de Sevran

Tandis que notre ville, bien esseulée mais avec beaucoup de détermination, se débat dans ses difficultés budgétaires, Monsieur Sarkozy, visiblement peu intéressé par les problèmes de la France d'en bas, mais obsédé par les échéances électorales, nous prépare une série de lois sécuritaires qui risquent de produire des effets dévastateurs au pays des droits de l'homme: loi dite CESEDA ou principe de l'immigration choisie, loi sur la prévention de la délinquance, tous ces projets sont prêts à sortir dès cet été, pendant la coupe du monde de football ou les congés annuels.

Parmi les mesures annoncées, une détection précoce des “troubles comportementaux” chez l’enfant, censés annoncer un parcours vers la délinquance. Un rapport de l’INSERM préconise le dépistage à 36 mois de signes comme: “indocilité, faible contrôle émotionnel, impulsivité, indice de moralité bas”, etc.

L'appel du collectif “Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans” a reçu plus de 185.000 signatures en moins de 2 mois, ce qui ne semble pas émouvoir plus que ça notre apprenti Rambo.

Un autre dispositif contesté de ce texte est la suspension des allocations familiales pour les familles d'enfants difficiles, facilitée par le renforcement du pouvoir des maires dans le domaine de la surveillance policière. Loin de résoudre les problèmes, elle ne ferait qu'aggraver la situation de ces familles et diminuer encore plus le champ de l'autorité parentale.

Ces dispositions, qui sont moins de vrais projets de société que des mesures démagogiques destinées à récupérer les voix de l'extrême droite en jouant une fois de plus sur le sentiment d'insécurité, sont un réel danger pour la démocratie et la justice sociale.

Le danger est aussi que certain(e)s, tout en se disant attaché(e)s aux valeurs de la gauche, ne reprennent à leur compte certaines de ces propositions, que ce soit par calcul électoral ou par conviction personnelle. 

Publié dans Brèves

Commenter cet article