Contrat d'autonomie, plan espoir banlieues: effet d'annonce et escroquerie

Publié le par Elus Verts de Sevran



Selon les déclarations du gouvernement, « le plan Espoir banlieues propose d’expérimenter un parcours d’autonomie court et intensif, contractualisé entre le jeune et un organisme de placement rémunéré au résultat ».


Pour Jean-François Baillon, Maire adjoint (Vert) au développement économique, emploi et formation à Sevran, il ne s'agit en réalité que d'un effet d'annonce, un affichage creux sans résultats vérifiés, voire même d'une pure et simple escroquerie, puisque les organismes privé rémunérés pour ces placements le sont sur des fonds publics.


Ces dispositions posent un grave problème d'égalité républicaine dans la mesure où l'on met en concurrence le public et le privé sur le champ de l'insertion des publics les plus fragiles et où l'on utilise le service public pour l'emploi au profit d'un opérateur privé.


C'est en réalité une concurrence déloyale avec une baisse importante des subventions publiques, car ces organismes privés sont rémunérés 7500 euros par contrat, alors que seulement 600 euros sont versés aux missions locales pour le même résultat.


Les missions locales ont été obligées par l'État de donner des noms aux opérateurs privés et les jeunes, éloignés de l'emploi, continuent de traîner leur désespoir dans les halls d'immeuble.


La dénonciation de ce dispositif est à écouter:


  • dans l'émission Microscopie sur R.F.I. (89 Mhz) Samedi 7 février à 10h10


  • et sur France Inter 87,8 Mhz Dimanche 8 février à 13h20



Publié dans A la Une

Commenter cet article

Jean SEGARD 17/02/2009 20:10

Je ne vois pas cela d'un bon oeil ces plans banlieues et l'expérimentation pour les jeunes des banlieues comme ci dessus donner de l'argent à des entités sous couvert de l'état pour soi disant aider ou former et accompagner.Les seuls gagnants dans cette histoire,c'est seulement le centre de formation.J'ai eu l'occasion à Calais de m'en rendre compte c'est comme si on prenait des gens pour des enfants.Je vous donne raison meme si je me suis mal exprimé dans vos propos.Je suis aussi pour les écos quartiers et vous,vous avez de la chance de vous comprendre dans plusieurs villes voisines.Ce n'est pas le cas de tout le monde.Bien amicalement à vous.Jean SEGARD de CALAIS Village Sangatte les Réfugiés.Blog SEGARD SANGATT.